idée pour méditer -233-

Publié le par Emmabelle

La première chose est l'assise en silence. La pratique de l'immobilité du corps transforme aussi l'homme intérieurement. Celui qui pratique se rend compte très rapidement qu'il ne s'agit ni d'un exercice corporel, ni de ce qu'il avait imaginé être un "exercice spirituel". Celui qui s'exerce est lui-même l'objet de l'exercice. Il devient une Personne qui se trouve-là, dans son unité originelle, au-delà de toute discrimination corporelle, psychique ou spirituelle.

Karlfried Graf Dürckheim

(maître zen allemand ; 1896-1988)

idée pour méditer -233-

Commenter cet article